pirouette


pirouette

pirouette [ pirwɛt ] n. f.
• 1596; « toupie » 1451; pirouelle 1364; du rad. pir- « cheville », d'o. gr. p(e)irô « je transperce » et de rouelle « petite roue », d'apr. girouette
1Tour ou demi-tour qu'on fait sur soi-même, sans changer de place, en se tenant sur la pointe ou le talon d'un seul pied. « Il fit une pirouette et disparut » (Balzac). Loc. fam. Répondre par une pirouette : éluder une question sérieuse par des plaisanteries. ⇒ dérobade.
Chorégr. Un ou plusieurs tours exécutés sur une seule jambe.
Bond acrobatique où le corps tourne sur lui-même (parfois combiné avec le saut périlleux). Abusivt Culbute.
Volte qu'un cheval exécute sur place en pivotant sur l'un de ses pieds postérieurs.
2Fig. Brusque revirement. volte-face. Ses pirouettes n'étonnent plus personne.

pirouette nom féminin (ancien français pirouelle, toupie, avec l'influence de girouette) Tour entier qu'on fait sur soi-même. Changement brusque d'opinion, surtout dans le domaine politique. Façon désinvolte d'éluder une question par des plaisanteries : Répondre par des pirouettes. Chorégraphie Tour entier que fait le danseur sur lui-même en prenant sa jambe d'appui comme pivot, ses bras, sa tête et son autre jambe imprimant l'élan nécessaire à ce mouvement et à sa répétition. Cirque Bond acrobatique au cours duquel l'acrobate tourne verticalement sur lui-même. Équitation Volte sur place que fait le cheval, au pas ou au galop (par sauts successifs), en pivotant autour de l'un de ses pieds postérieurs, tandis que ses épaules décrivent un cercle centré sur lui. Sports En patinage artistique, exercice consistant à tourner sur place, le plus rapidement possible, dans des attitudes diverses (pirouette dite assise, debout, horizontale, combinée). ● pirouette (synonymes) nom féminin (ancien français pirouelle, toupie, avec l'influence de girouette) Tour entier qu'on fait sur soi-même.
Synonymes :
Changement brusque d'opinion, surtout dans le domaine politique.
Synonymes :
Façon désinvolte d'éluder une question par des plaisanteries
Synonymes :
- dérobade
- échappatoire

pirouette
n. f.
d1./d CHOREGR Tour complet sur soi-même exécuté en pivotant sur la pointe du pied d'appui. Faire une pirouette.
Fig. Réponse en forme de plaisanterie à une question embarrassante. S'en tirer par une pirouette.
|| Loc. (Québec) Fam. Planter une (la) pirouette: V. planter (sens I, 8).
d2./d Fig. Brusque changement d'opinion. Syn. revirement; volte-face.

⇒PIROUETTE, subst. fém.
A. —1. Jouet composé d'un disque de bois que l'on fait tourner autour d'un pivot passant en son centre. Synon. toton. Faire tourner une pirouette (Ac. 1798-1878). Sur la place Saint-Pierre des gosses jouaient à la pirouette (RIVIÈRE, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1906, p.188).
2. ARCHIT., DÉCOR. ,,Motif d'ornementation fait de petits disques convexes placés en rangs entre des chapelets de perles ou d'olives`` (VOGÜÉ-NEUFVILLE 1971). En essuyant les chaises, dont le dossier comporte un rang de pirouettes et un rang de colonnettes, elle constate une fois de plus que le cannage de deux d'entre elles a des accrocs (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1932, p.58).
B. —1. Tour complet qu'on effectue sur soi-même en pivotant sur la pointe du pied. Stephen pâlit de colère; mais le jeune homme avait fait une pirouette et s'était confondu parmi les danseurs (KARR, Sous tilleuls, 1832, p.59):
♦ Plus vite que la foudre, Gaspard fut sur lui. Il dut le prendre par le flanc, —ce fut si subit qu'on ne vit qu'un bond, un tourbillon de lame, la pirouette du cosaque chaviré dans le foin...
POURRAT, Gaspard, 1925, p.150.
P. métaph. Un trombone engorgé s'étrangle (...) une ritournelle de crincrin boucle une pirouette acidulée (GENEVOIX, Boîte à pêche, 1926, p.227).
Spécialement
DANSE. Tour complet exécuté par un danseur ou une danseuse sur la pointe d'un pied, l'autre pied étant placé à hauteur du jarret ou du coup de pied (d'apr. BARIL 1964). Pirouette fouettée. Les mélancoliques souriaient comme des danseuses qui achèvent leurs pirouettes (BALZAC, Peau chagr., 1831, p.64). Elles firent des pirouettes, des jetés-battus, et tourbillonnèrent avec un entrain toujours croissant (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p.236). Mme Véra Neustchinova se lance en une série de folles pirouettes (LEVINSON, Visages danse, 1933, p.64).
ÉQUIT. Volte qu'un cheval exécute sur place en pivotant d'un tour complet autour de ses hanches ou de ses épaules (d'apr. TONDRA Cheval 1979; ds PETIOT 1982).
PATIN. ,,Figure libre qui consiste à tourner rapidement sur un seul ou sur les deux patins`` (PETIOT 1982).
2. Au fig.
a) Changement brusque d'opinion, de comportement. Synon. revirement, volte-face. Cocteau avait réussi assez de pirouettes pour ne pas toucher un sol pollué et voici que L'Espoir de Malraux (...) éclatait sur l'écran (VIALAR, Tournez, 1956, p.220).
b) Action, comportement, parole par laquelle quelqu'un met fin de manière plaisante, ironique ou spirituelle à une situation embarrassante pour lui. Synon. dérobade, échappatoire. Pirouette déconcertante. Comment Frédéric eût-il répondu à ces lugubres prophéties? par un éclat de rire et une pirouette (HUGO, Han d'Isl., 1823, p.315). Ce «bonsoir messieurs» était la pirouette par laquelle ce pantin vaseliné s'était séparé du boulangisme vaincu (L. DAUDET, Temps Judas, 1920, p.104). J'entends encore le rire qui salua cette victoire, cette pirouette héroïque d'un homme qui venait de risquer la mort (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p.171). V. almanach ex. 7.
P. anal. La vision fantastique s'évanouit sur la pirouette de deux pizzicati ironiques (CORTOT, Mus. fr. piano, 1930, p.232). On se rappelle (...) dans l'allegro final (...) le dessin infime, sept doubles croches, une pirouette ou un paraphe, qui reparaît partout et porte tout le développement (GHÉON, Prom. Mozart, 1932, p.333).
REM. Pirouetté, -ée, adj. Qui comporte une pirouette. L'arabesque se présente sous divers aspects; (...) en équilibre sur la plante ou la pointe du pied, sautée ou pirouettée (BOURGAT, Techn. danse, 1959, p.86).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1451 «toton, dé à quatre faces, qu'on fait tourner sur une cheville qui le traverse» (Comptes du roi René, éd. G. Arnaud d'Agnel, t.3, p.37); 2. 1451 «joyau en forme de jouet d'enfant (sorte de moulin)» (ibid., t.1, p.284); 3. 1611 «mouvement en rond, tour rapide souvent redoublé» d'où «tour d'un danseur sur la pointe du pied» (COTGR.); 4. 1798 fig. (Ac.: On dit figur. et famil. d'Un homme qui, au lieu de profiter d'un discours sérieux, s'est mis à plaisanter qu'Il a répondu par des pirouettes; et d'Un homme qui échappe à ses créanciers par des subterfuges ou des tours d'adresse, qu'Il les paie en pirouettes); 1833 «revirement brusque, changement d'idée» (MÉRIMÉE, Double mépr., p.43). Altération, peut-être d'apr. girouette de pirouelle «sorte de toton» (1364, GUILLAUME DE MACHAUT, Voir Dit, éd. P. Paris, p.364, vers 8910) formé, prob. à l'aide de rouelle, à partir d'un rad. pir- «cheville» auquel se rattachent des termes comme piron «gond» (1518, Texte ds JOUBERT, Hist. de la baronnie de Craon, 442 ds Romania t.33, p.594 et hapax au XIIIes. sens incertain chape à piron, Gautier Le Leu, 274, 73 ds T.-L.); l'ital. «cheville», les termes formés à partir d'une var. bir- (breloque, emberlificoter) et différentes formes dial. de France et d'Italie (FEW t.8, pp.564a-571b). Fréq. abs. littér.:127. Bbg. ROQUES (G.). Tradition et innovation ds le vocab. de Guillaume de Machaut. Colloque. 1978. Reims. Guillaume de Machaut. Paris, 1982, pp.169-170. — SPITZER (L.). Pilliwinks. Pirouette. Mod. Lang. Notes. 1945, t.60, pp.510-514.

pirouette [piʀwɛt] n. f.
ÉTYM. 1530; pirouelle, 1364; pirouet, 1450; orig. douteuse; p.-ê. d'un rad. pir- « cheville » (cf. ital. pizolo), d'orig. grecque, « je transperce », et de rouelle « petite roue », devenu rouette, d'après girouette.
1 Vx. Toupie d'enfant. Toton.Bijouterie. Joyau en forme de petit moulin à vent.
2 (1611). Mod. Tour ou demi-tour qu'on fait de tout le corps, sans changer de place, en pivotant sur la pointe ou le talon d'un seul pied. Cabriole, galipette. || Faire une pirouette (→ 2. Mal, cit. 26). || Pirouettes d'un clown.
1 Il fit une pirouette et disparut sans attendre ma réponse (…)
Balzac, la Peau de Chagrin, Pl., t. IX, p. 100.
Danse. Figure de danse, tour ou suite de tours qu'un danseur exécute sur la pointe des pieds. || Pirouette classique (→ 1. Fougue, cit. 3). || Pirouettes et jetés (cit. 1) battus. || Pirouette fouettée : fouetté. Fouetter.
2 (…) ce misérable freluquet, tout en brodant tantôt un fandango, tantôt une pirouette, n'était nullement réglé dans sa danse, et ne possédait pas la plus vague notion de ce qu'on appelle aller en mesure.
Baudelaire, Trad. E. Poe, Nouvelles histoires extraordinaires, « le Diable dans le beffroi ».
Équit. Volte qu'un cheval exécute sur place en pivotant sur l'un de ses pieds postérieurs.
Loc. fam. Répondre par des pirouettes : éluder une question sérieuse par des plaisanteries, s'y dérober en payant de mots. Dérobade, échappatoire. — ☑ Payer ses créanciers en pirouettes, avec des pirouettes (→ En monnaie de singe).
3 Fig. Brusque changement d'opinion. Revirement, volte-face. || Les pirouettes d'un politicien.
DÉR. Pirouetter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pirouette — PIROUETTE. s. f. Sorte de petit joüer composé d un petit morceau de bois plat & rond, traversé dans le milieu par un petit pivot sur lequel on le fait tourner avec les doigts. Joüer à la piroüette. faire tourner une piroüette. On dit prov. &… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Pirouette — Sf eine schnelle Drehung um die eigene Achse per. Wortschatz fach. (19. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. pirouette, dessen weitere Herkunft nicht sicher geklärt ist.    Ebenso nndl. pirouette, ne. pirouette, nfrz. pirouette, nschw. piruett,… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Pirouette — Pir ou*ette , v. i. [imp. & p. p. {Pirouetted}; p. pr. & vb. n. {Pirouetting}.] [F. pirouetter.] To perform a pirouette; to whirl, like a dancer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • pirouette — 1706, from Fr. pirouette, from O.Fr. pirouet spinning top (15c.), from Gallo Romance root *pir peg, plug (Cf. It. piruolo peg top ) + dim. suffix ette …   Etymology dictionary

  • pirouette — ► NOUN ▪ (in ballet) an act of spinning on one foot. ► VERB ▪ perform a pirouette. ORIGIN French, spinning top …   English terms dictionary

  • pirouette — [pir΄o͞o et′] n. [Fr, spinning top < dial. piroue, a top, prob. < VL * piro, plug, peg < Gr peiron, peg] a whirling around on one foot or the point of the toe, esp. in ballet vi. pirouetted, pirouetting [Fr pirouetter < the n.] to do… …   English World dictionary

  • Pirouette — Pir ou*ette , n. [F.; of uncertain origin.] 1. A whirling or turning on the toes in dancing. [1913 Webster] 2. (Man.) The whirling about of a horse. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Pirouette — (fr., spr. Piruett), 1) im Tanze zierliche, zwei od. mehrfache Umdrehungen auf einem Fuße; 2) Volte, welche die Länge des Pferdes beträgt u. von demselben, ohne den Platz zu verändern, so gemacht wird, daß die Schultern einen Kreis beschreiben,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Pirouette — (franz., spr. piru ), Drehrädchen, Kreisel; in der Tanzkunst das schnelle Umdrehen auf Einem Fuß; in der Reitkunst soviel wie Drehschwung, d.h. eine ganze oder teilweise Drehung des Pferdes auf der Hinterhand mit gleichzeitig erhobener Vorderhand …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Pirouette — (frz., spr. ruétt), kleiner Kreisel, in der Tanzkunst das schnelle Umdrehen auf einem Fuße; in der Reitkunst das schnelle Herumwerfen des Pferdes; pirouettieren, sich im Kreise drehen …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.